Go to content; Go to main menu; Go to languages.
Menu

Emily

Oh, Emily, je te demande pardon, pour ce que j’ai fait ensuite. Je te demande pardon d’avoir dit au médecin, que je ne voulais pas que Barbara te voie, et que pour ça, elle n’a pas pu te voir. Je te demande pardon, qu’après la naissance j’ai refusé l’invitation de venir te voir dans la pouponnière. Je te demande pardon, d’avoir refusé, dans ce monde plein de fautes, dont nous partageons tous les fautes, de voir ton monde. Je te demande pardon, de ne pas t’avoir prise dans les bras, tout comme si tu nous appartenais vraiment, et pas seulement une partie de nous mêmes jeté au loin. Je te demande pardon, de ne pas avoir pris des photos en souvenir de toi, comme les parents de nouveau-nés le font d’habitude. Et je te demande pardon, de ne pas avoir été auprès de toi, lorsque tu as glissé de ce monde au prochain, où toutes les demandes de pardon sont acceptés, où il n’y en a point besoin. Et je te demande le plus pardon de ne pas t’avoir donné le nom qui t’appartenait, mais de leur avoir dit d’inscrire « Bébé fille » dans le certificat de naissance et de mort. Depuis nous t’avons rendu ton nom... t’avons laissée devenir réalité... t’avons appelée notre... avons fait le deuil de ta mort... et même fêté ta vie, chère Emily. Mais nous étions sur un chemin sans carte et ne pouvions pas trouver la direction, nous ne savions pas que faire.

Terry Morgan

Traduit de l'anglais avec la permission de l'Anencephaly Support Foundation

Dernière mise à jour de cette page: 20.01.2009